450 route des lacs, 73260 Feissons-sur-Isère
+33666642625
contact@poulewakepark.fr

Le téléski nautique pour les Nuls

#pouleiscool

Le téléski nautique pour les Nuls

Le téléski nautique est actuellement en plein boom. La France surfe sur cette tendance virale avec 83 wake parks recensés dans le pays et s’impose comme le leader mondial. L’Allemagne et les États-Unis viennent compléter le podium avec respectivement 46 et 45 wake parks sur leurs territoires respectifs. Mais comment prendre le train en route lorsqu’on vient tout juste de découvrir ce sport à la fois nouveau et addictif ?

Crédit photo : CablePark Finder

Full Size, Bi-poulie, HD… quelles différences ?

Le téléski nautique dit « Full Size » et un système composé de 4 à 6 pylônes permettant aux pratiquants d’être tractés simultanément autour d’un plan d’eau. La longueur du tracé varie généralement entre 400 et 800 mètres. Le téléski nautique dit « Bi-poulie » ou « Système 2.0 » est une version simplifiée du « Full Size » : composé de 2 pylônes, il est muni d’un seul accrocheur ce qui signifie qu’il ne peut y avoir qu’un pratiquant à la fois. Les systèmes classiques ne tolèrent pas plus de 200 mètres. Ce dernier effectue des allers-retours sur le plan d’eau.

Crédit photo : Pierre-Marie Caminati

Enfin, le système HD de Sesitec implanté au Poule Wake Park est un téléski nautique « Bi-poulie » amélioré notamment par des pièces plus robustes (poulies, moteur, câble, contre-poids et pylônes) ce qui permet de fournir une tension optimale sur une plus longue distance. Cette évolution du « Système 2.0 » nous a permi d’ouvrir le premier téléski nautique « Bi-poulie » long de 300 mètres.

Nous avons tenté de différencier les systèmes « Full Size » et « Bi-poulie » de manière synthétique ci-dessous.

Le Full Size

Crédit photo : TNS73

Les + du Full Size :

  • Tension homogène
  • Plusieurs pratiquants à la fois
  • Tracé plus long

Les – du Full Size :

  • Plan d’eau perturbé par forte affluence (vagues)
  • Chutes douloureuses car vitesse constante
  • Nécessité de revenir au départ à pied en cas de chute

Le Bi-Poulie

Crédit photo : Poule Wake Park

Les + du Bi-poulie :

  • Plan d’eau toujours flat
  • Chutes adoucies car vitesse régulée
  • Repêche en cas de chute

Les – du Bi-Poulie :

  • Tension irrégulière (ballant en milieu de tracé)
  • Un seul pratiquant à la fois
  • Tracé généralement court

Crédit photo : Poule Wake Park

Les anglicismes sont nos amis

Le wakeboard trouve ses racines dans le Skurf qui fit son apparition en Nouvelle-Zélande dans les années 80. C’est donc tout naturellement que tout ce qui se rapporte à ce sport de « d’jeuns » est exprimé en anglais. Le Wake Park désigne la zone de pratique du wakeboard sur un plan d’eau. Elle est généralement matérialisée à la fois par le téléski nautique et les modules. Pour vous faciliter la tâche, voici un petit lexique mis à votre disposition pour vous permettre de survivre si un jour par mégarde vous vous retrouvez encerclé par une meute de Riders captivés par une conversation poussée.

Crédit photo : I Wakepark Lacanau

Rider : désigne un pratiquant expérimenté

Board : planche de Wakeboard ou de Wakeskate

Tricks : désigne les figures que les pratiquants peuvent réaliser sur des Kickers : sauts/tremplins/rampes ou des Sliders : modules allongés de formes variées sur lesquelles le pratiquant Slide : glisse.

Air Tricks : Tricks réservés aux plus téméraires. Désigne l’ensemble des figures réalisables grâce à la technique du « blocage » – une tension optimisée par la resistance du Rider face à la traction.

Pool Gap : un module en vogue matérialisé par une piscine implantée au dessus du plan d’eau. En somme, il s’agit d’un plan d’eau sur un plan d’eau.

Grab : désigne le fait d’attraper la planche avec une main.

Blind : aveugle en anglais – réfère à toute exécution de Tricks avec la main tenant le palonnier dans le dos.

Press : on utilise se terme lorsque le Rider applique une pression ferme sur l’une des extrémités de sa Board avec ses pieds.

Nose : nez en anglais – l’avant de la Board.

Tail : queue en anglais – l’arrière de la Board.

Zeach : un vaste concept que l’on pourrait résumer par « une exécution de Tricks négligée ».

Handle : palonnier. Accessoirement votre magazine préféré si ce n’est pas Unleashed

Voilà qui vous donnera déjà matière à réviser jusqu’à votre prochaine session. Et si vous débutez en théorie comme en pratique nous vous recommandons chaudement de commencer par un petit tour de Bi-Poulie au PWP avant de vous lancer dans la cour des grands.

À bientôt sur l’eau.

Tags: ,