Loic Deschaux : un français au sommet

Du haut de ses 13 ans, Loic Deschaux est le premier français de sa génération à signer un contrat de sponsoring avec le géant américain Liquid Force qui compte depuis ses débuts en 1995 un nombre incalculable de légendes du wakeboard : Toni Finn, Shawn Watson, Raph Derome, Daniel Grant, Felix Georgii pour n’en citer que quelques-uns…
Depuis ses débuts, Loic était sponsorisé par Jobe Wakeboarding mais tout bascule en septembre 2018 lorsque la marque annonce à ses athlètes que suite à une décision en haut lieu, les contrats et budgets destinés aux riders de park ne seront pas reconduits. William Doornekamp, le manager marketing de Jobe Sports, évoque une aventure très positive avec Loic.
Dès lors, Loic sera approché par plusieurs géants du wakeboard mondial mais c’est avec Shawn Watson, rider et team manager de Liquid Force, qu’il établira une véritable relation de confiance : « J’ai beaucoup de points communs avec Loic, explique Shawn, comme lui j’ai été au sommet de mon sport très jeune et Toni Finn est venu me chercher. Sans lui je n’aurais pas pu me permettre de vivre de ma passion. Aujourd’hui j’ai envie de lui donner cette chance d’aller le plus loin possible. »
Loic se dit très heureux de commencer cette nouvelle collaboration avec des athlètes qui sont pour la plupart ses idoles. Il a pu se familiariser avec son nouvel équipement lors des Plastic Playground à Bali qu’il a remporté en Junior et où il a réalisé l’exploit d’aller jusqu’en quart de finale chez les pros, sortant James Windsor et Liam Peacock.
Loic aura la possibilité de travailler avec les designers de Liquid Force pour confectionner la board parfaite – peut-être son futur pro model ? Il sera également l’image de Liquid Force France et participera au « French Road Trip » avec le team international qui se déroulera en 2019. Ses projets sont nombreux pour la saison prochaine : il envisage se consacrer à la catégorie pro lors de la tournée mondiale des Plastic Playground, et de participer au Championnat Suisse de bateau, une grande première pour lui. Il souhaite également se perfectionner en wakeskate « pour le plaisir ».
Cette nouvelle donne du baume au coeur à tous les jeunes wakeboarders de notre pays pour lesquels il est encore difficile d’envisager des carrières internationales. Pourtant c’est possible : en 2018, Jules Charraud annonçait son entrée chez Red Bull et Maxime Roux signait chez Ronix. On peut donc souhaiter le meilleur à ces trois athlètes de l’hexagone qui élèvent le niveau et font monter la température.
Rappelons que le home spot de Loic Deschaux n’est autre que notre voisin le TNS 73 et qu’il n’est donc pas rare de croiser ce jeune prodige au Poule Wake Park. Souvenez-vous de son gap intégral du poule lors du Chicken Contest, que seul Daniel Grant avait réalisé avant lui…
Félicitations à lui et à bientôt sur l’eau.