Maxime Giry : le jeune talent à suivre en 2019

Son talent et sa détermination sont sans faille. Maxime Giry est un petit génie du wakeskate, un sport encore méconnu du grand public.

Crédit photo : Germ’ Photographie

Maxime est de ceux qui ne laissent rien au hasard. Après avoir consacré plusieurs années de sa vie à une pratique intensive du wakeskate, il n’a qu’une chose en tête : un titre aux Championnats du Monde qui se dérouleront du 9 au 24 février 2019 à Pampa Cable Park en Argentine.

Au départ, c’était juste un loisir. C’est avec son papa qu’il découvre ce sport atypique tracté par un bateau sur le lac Léman en Suisse. Il est immédiatement séduit par cette discipline esthétique et exigeante. Il réalise son premier kick flip à l’âge de 12 ans.

Crédit photo : Germ’ Photographie

L’essor des téléski nautiques en France lui permet de se consacrer plus sérieusement à la pratique. Il s’initie également au treuil avec une bande de copains qui deviendra une association : Wake Hope.

Il signe en 2016 son premier contrat de sponsoring avec le Poule Wake Park. C’est cette même année qu’il obtient son pro model de board chez Pidivi Wakeskate et qu’il déclare modestement que « c’est juste un prénom sur une board » dans Unleashed Wake Magasine.

En 2017, il intègre officiellement le team international Sooruz. Il invente une nouvelle figure qu’il est le seul à pouvoir exécuter à ce jour : le MC Wrap Flip. Il participe à ses premiers Championnats du Monde aux Philippines. Il crée avec Eric Giry une boite de production : NCC Visual Projects.

En 2018, il fait partie de l’Équipe de France et obtient ses premiers titres officiels : Champion de France et Vice-Champion d’Europe. Un pro model de Tee Shirt lui est alors consacré par Tatpa the Punchy Brand. Il participe également au Handle Trip et sillonne l’Espagne.

Crédit photo : Germ’ Photographie

Aujourd’hui Maxime vise le haut du tableau et cumule son statut d’athlète de haut niveau à ses études d’architecte. L’année 2019 reste à écrire mais son historique prometteur nous laisse rêveurs. Ce qui est certain c’est qu’il est le jeune talent à suivre de près cette année et que nous lui souhaitons tous nos voeux de réussite !

Crédit photo : IWWF